Tout étudiant de l’UFR LCSH peut accomplir une période d’études dans une université étrangère, avec la reconnaissance de cette période dans son cursus, par équivalence des crédits obtenus. La durée de la mobilité peut être d’un semestre ou d’une année par cycle d’études.

Les étudiants qui partent en mobilité études restent inscrits à l’UCA et, sauf exceptions, ne payent pas de frais d’inscription dans l’université partenaire.

Les apports d’une mobilité études sont nombreux. En plus des enjeux liés à la formation universitaire, une mobilité donne la possibilité de s’immerger dans la culture d’un pays étranger et d’améliorer ses compétences linguistiques. Elle représente aussi une expérience formidable sur le plan humain et personnel.

Concrètement, les mobilités études sont possibles dans le cadre de programmes d’échange ou sur la base d’accords qui peuvent être propres aux différents départements, à toute l’UFR LCSH ou à l’ensemble de l’UCA.

Des programmes d'échanges

Le programme Erasmus permet d’effectuer une mobilité dans un des 27 pays de l’Union Européenne, auxquels s’ajoutent l’Islande, la Norvège, le Liechtenstein, la Turquie, la République de Macédoine du Nord et la Serbie.
L’étudiant qui part en mobilité dans un de ces pays peut bénéficier du statut Erasmus+ et d’une bourse d’études.
 

  • Les accords bilatéraux permettent d’effectuer des mobilités dans le monde entier, principalement hors Europe.
L’UFR LCSH dispose de plusieurs accords bilatéraux, avec des universités européennes (Universität Regensburg, Università degli Studi di Catania, Univerzita Palackého v Olomouci, Satakunnan Ammattikorkeakoulu, Universidad de Valencia…), canadiennes (Université du Québec à Chicoutimi, Université Sainte Anne, Université de Saint Boniface…), américaines (Kansas State University, Université de Washburn …)….


Pour connaître les opportunités de mobilité qui s’offrent aux étudiants de l’UFR LCSH, en fonction de leur département de rattachement, il est possible, en cliquant sur la carte ci-dessous, de consulter la base de données des accords d’échanges internationaux de l’UCA permettant une mobilité étude dans le cadre de conventions bilatérales et Erasmus.


 

L’UCA est partenaire du PQÉÉ (Programme québécois d’échanges étudiants) du Bureau de Coopération Internationale (BCI), qui permet aux étudiants d’effectuer des mobilités dans des universités de la région du Québec, au Canada. La majorité des universités québécoises membres du BCI sont francophones.

Toutes les filières de formation de l’UCA sont concernées par ce programme. Les étudiants intéressés doivent préalablement s’assurer que l’université choisie pour la mobilité propose une formation en adéquation avec leur domaine. 
 

Depuis 2021, le Royaume Uni n’est plus un état membre de l’Union Européenne et ne participe plus au programme Erasmus+. Il reste néanmoins un pays partenaire, vers lequel les mobilités Erasmus + sont possibles mais non prioritaires. Une bourse Erasmus + peut être octroyée sous conditions.  

Des dispositifs spécifiques

  • Les bi-diplomations

Un double diplôme permet d’obtenir à la fois un diplôme à l’UCA et son équivalent dans l’université partenaire.

L’UFR LCSH propose une bi-diplomation, en partenariat avec l’Université du Québec à Chicoutimi (Canada), entre le Master 2 Gestion des Territoires et Développement Local (GTDL), Parcours Innovation Sociale et Développement Territorial (ISDT) de l’UCA et la Maîtrise en Études et Interventions Régionales de l’UQAC.

L’obtention d’un diplôme canadien aide à obtenir un permis de travail post-diplôme et peut intéresser les étudiants qui souhaitent entreprendre une carrière professionnelle au Canada.

Les candidatures pour cette option sont ouvertes aux étudiants du M1 GTDL de l’UCA et aux étudiants provenant d'autres universités (françaises ou étrangères), qui intègrent le Master 2 ISDT directement en deuxième année.

Les étudiants sélectionnés pour cette mobilité internationale passent le premier semestre à l’UCA (septembre-décembre) puis les semestres d'hiver et d'été à l’UQAC (janvier à septembre), où ils réalisent leur stage de fin d'études.

Les frais d’inscription acquittés correspondent aux droits d'inscription de l’UCA, auxquels s’ajoutent ceux de l’UQAC.

  • Erasmus + MIC : Mobilité Internationale de Crédit

Un projet de mobilité internationale de crédits permet d’organiser la mobilité des étudiants en vue de réaliser un séjour à des fins d’études ou de stage à l’international.

L’UFR LCSH est partenaire de l’Université de Tirana en Albanie pour des mobilités étudiantes stages dans le cadre du Master Sciences du Langage.

  • Les courts séjours

Il existe des mobilités de plus courte durée qui contribuent à l’internationalisation des formations proposées à l’UFR LCSH. Ces mobilités se présentent sous différentes formes :

                    -> Fouilles archéologiques

Les activités de terrain constituent une composante fondamentale des formations en archéologie proposées à l’UFR LCSH. Lorsqu’elles sont accomplies à l’étranger, elles ajoutent une dimension internationale à cette expérience.

Le département d’Histoire, en collaboration avec le CHEC (Centre d’Histoire « Espaces et Cultures ») et en partenariat avec la commune italienne d’Ostra Vetere (An), organise des campagnes annuelles de fouilles archéologiques en Italie centrale, dans le site romain d’Ostra (Ostra Vetere, région des Marches).

Cette activité s’inscrit dans l’offre de formation en Archéologie de l’UCA, qui est ouverte aux étudiants en Licence d’Histoire, Histoire de l’Art et Lettres Classiques.

La fouille archéologique d’Ostra a lieu au mois de juillet et accueille, tous les ans, entre 10 et 15 étudiants de l’UFR LCSH, ainsi que des étudiants d’autres universités italiennes.

Le département d’Histoire, en collaboration avec le CHEC (Centre d’Histoire « Espaces et Cultures »), organise aussi des mobilités à destination du site archéologique de Délos, en Grèce, en partenariat avec l’École Française d’Athènes. Ces mobilités, qui comportent la participation à des activités de terrain (fouilles archéologiques et prospections au sol), sont principalement destinées aux étudiants du Master Histoire, Civilisations, Patrimoine (Parcours Histoire, Histoire de l’art et Archéologie).

                      -> Court séjour études

Plusieurs formations de l'UFR LCSH (Histoire de l'Art, Géographie..), sur validation de l'UFR, proposent des courts séjours d'études à l'étranger pour visiter des Musées ou des sites naturels emblématiques.

                    -> Summer et Winter School

Les Summer et Winter School proposent des programmes de formation intensifs (une ou deux semaines en moyenne) dans différents domaines, avec une approche interdisciplinaire poussée.

Pour en savoir+, contacter le Bureau des RI de l'UFR LCSH

Les démarches à réaliser

Pour planifier une mobilité études, les étudiants doivent constituer un dossier de candidature dans le respect des délais.

Les candidatures sont déposées auprès du Référent Relations Internationales de leur département, qui aide les étudiants à finaliser leur projet de mobilité.

Les projets de mobilité sont sélectionnés sur la base de trois critères majeurs :

  • Réussite académique
  • Motivations
  • Connaissance de la langue du pays d’accueil et/ou de la langue anglaise.

Pour effectuer une mobilité études il est aussi indispensable d’avoir validée l’année précédant le départ (n-1) et de se réinscrire ensuite à l'UCA.

Une fois la mobilité acceptée par l’UFR (phase de sélection), l’étudiant est nommé auprès de l’université partenaire.

Pour que sa mobilité se déroule dans les meilleures conditions, il doit ensuite effectuer toutes les démarches prévues.

Pour tout savoir sur les étapes de votre mobilité études, consultez les 3 "fiches pratiques"





Les aides financières

Les étudiants qui souhaitent effectuer une mobilité études peuvent obtenir des aides financières.

Il existe plusieurs bourses pour les étudiants en mobilité internationale. Ces bourses peuvent être spécifiques à un type de mobilité (bourses Erasmus+ études) ou plus largement ouvertes à tout projet de mobilité. Leur octroi est soumis à conditions.